Loading





Les règlements régissant les activités de l’industrie salmonicole ne protègent pas les saumons sauvages

English


Communiqué de presse
12 octobre 2016


Les règlements régissant les activités de l’industrie salmonicole ne protègent pas les saumons sauvages.
Une étude comparant les règlements en vigueur au Canada, aux États-Unis et en Norvège révèle qu’aucun ne satisfait à la norme internationale.

ST. ANDREWS – Selon une étude publiée aujourd’hui par la firme Gardner Pinfold Consultants Inc., les règlements régissant les activités de l’industrie salmonicole au Canada, dans le Maine et en Norvège ne satisfont pas à la norme internationale de protection des poissons sauvages.

Les lois et règlements en vigueur au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à Terre-Neuve-et- Labrador, en Colombie-Britannique, dans le Maine et en Norvège ont été étudiés et comparés à une série de critères de la Norme saumon du Aquaculture Stewardship Council (ASC). Selon l’étude, aucun territoire ne satisfait entièrement aux exigences minimales pour la conservation du saumon atlantique et d’autres espèces.

La Norme saumon du ASC est reconnue à l’échelle mondiale comme étant une feuille de route  pour une industrie salmonicole durable et socialement responsable. Elle a été conçue sur une période de 8 années avec la participation de l’industrie, de gouvernements et d’organismes de conservation.

 

Pour obtenir des renseignements de base sur la façon dont la Norme est appliquée dans le cadre de cette étude :
http://asf.ca/regulatory-review-to-improve-management-of-sea-cage-salmon-.html

« L’élevage de saumons en enclos ouverts favorise la propagation de maladies et de parasites aux saumons sauvages, et lorsque les poissons évadés se reproduisent avec leurs cousins sauvages, il s’ensuit une modification du patrimoine génétique de la population, déclare Bill Taylor, président de la FSA. Cette nouvelle analyse révèle que les organismes de réglementation ne déploient pas assez d’efforts sur le plan de la surveillance et ne transmettent pas l’information au public. »
 
La FSA réclame que tous les territoires producteurs de saumons d’élevage appliquent des normes élevées et uniformes. Le gouvernement fédéral canadien et les provinces ont déjà conclu des ententes de collaboration. Ce genre d’entente existe également à l’échelon international entre le Canada, la Norvège et les États-Unis.   

Ces ententes devraient être utilisées pour harmoniser la protection réglementaire des poissons sauvages afin que toutes les régions productrices de saumons d’élevage respectent ou dépassent la Norme saumon du Aquaculture Stewardship Council.

De nombreuses entreprises salmonicoles exploitent des sites d’élevage dans plusieurs territoires. Lorsqu’une entreprise peut satisfaire aux normes plus élevées imposées par la Norvège, par exemple, il est raisonnable d’en attendre autant des provinces comme le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador.  

« Il incombe au gouvernement de s’assurer que les problèmes éprouvés par l’industrie salmonicole ne nuisent pas aux saumons sauvages, ajoute Bill Taylor. Le passage à un système d’élevage en enclos fermés est la seule manière d’éliminer les impacts négatifs sur les poissons sauvages, mais dans l’intervalle, les organismes de réglementation et l’industrie doivent faire beaucoup plus pour protéger l’environnement contre les impacts négatifs de cette industrie. »

La Fédération du saumon atlantique est un groupe de conservation international mis sur pied en 1948 qui s’emploie à assurer la survie du saumon atlantique sauvage dans toute son aire de répartition dans l’Atlantique Nord.  
-----
Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec :
CHARLES CUSSON, Directeur des programmes au Québec
Fédération du saumon atlantique

514.926.1412
ccusson@asf.ca

Remarque : Le recours à la Norme saumon du ASC dans cette étude ne signifie aucunement que la FSA cautionne le logo ou la Norme de l’organisme. La Norme a simplement été utilisée comme outil de référence.  

La firme Gardner Pinfold Consultants Inc. a été chargée par la FSA de procéder à cette étude.

Communiqué de presse 1.4MB
Document d’information 209.8KB
GRAPHIQUE 1.3MB

Documents in English

GARDNER PINFOLD - INTERNATIONAL REGULATORY REVIEW 3.6MB
BACKGROUNDER ON REGULATORY REVIEW 784.5KB
GRAPHIC - Regulatory Review 636.4KB

New Brunswick Regulatory Review Backgrounder 128.3KB
Newfoundland & Labrador Regulatory Review Backgrounder 127.7KB
Maine Regulatory Review Backgrounder 133.1KB
Nova Scotia Regulatory Review Backgrounder 123.8KB
British Columbia Regulatory Review Backgrounder 135.9KB
Norway Regulatory Review Backgrounder 125.3KB
Use of ASC Standard Backgrounder 112.6KB