Parcs Canada se voit remettre le prix pour la conservation du saumon le plus prestigieux

Le parc national du Canada des Hautes-Terres-du-Cap-Breton a sauvé la population de saumons sauvages de la rivière Chéticamp après un glissement de terrain en 2018
Apr 5, 2019
HALIFAX – La Fédération du saumon atlantique (FSA) a remis le prix T.B. ‘Happy’ Fraser pour la conservation du saumon de l’Atlantique 2019 à l’équipe du parc national du Canada des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Ce prix de la FSA le plus prestigieux dans le domaine de la conservation du saumon au Canada a été remis à l’organisme national en reconnaissance de sa réaction rapide à un glissement de terrain dévastateur le long de la rivière Chéticamp.

Le 27 mai 2018, plus de 4 000 tonnes de terre et de débris se sont détachés et ont dévalé une berge escarpée à l’intérieur du parc, empêchant les saumons de remonter la rivière Chéticamp qui abrite l’une des populations de saumons de l’Atlantique les plus saines de Nouvelle-Écosse.

Les saumons s’étant déjà rassemblés dans l’estuaire, prêts à remonter la rivière pour frayer, l’équipe de Parcs Canada ne disposait que de quelques jours ou semaines pour retirer les débris et rétablir le cours normal de la rivière afin d’éviter de perdre toute une classe d’âge de saumons.

« En quelques heures à peine, les dirigeants de Parcs Canada ont communiqué avec l’Association de la rivière Chéticamp et se sont mis à concevoir un plan d’action pour donner suite au glissement de terrain. Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour faire venir l’équipement nécessaire et entamer les travaux », indique Bill Taylor, président de la FSA.

Parcs Canada a constitué une équipe forte d’une expertise en hydrologie et en travaux de stabilisation des berges. Une évaluation aérienne et sur le terrain a été effectuée avant de commencer à creuser le barrage en terre créé par le glissement.

« Les travailleurs ont mis les bouchées doubles et en une dizaine de jours, les débris avaient été retirés de la rivière permettant ainsi aux saumons d’atteindre leurs frayères, précise René Aucoin, président de l’Association de la rivière Chéticamp qui a participé aux travaux de restauration. « La Chéticamp est une rivière magnifique unique et importante sur le plan écologique pour la région des Hautes-Terres du Cap-Breton. »

Archie Doucette, agent des évaluations environnementales et du rétablissement des écosystèmes de Parcs Canada au parc des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, qui a participé aux travaux après le glissement de terrain, a accepté le prix au nom de l’organisme national devant plus de 300 personnes à l’occasion du souper-bénéfice annuel de Halifax organisé par la FSA et la Nova Scotia Salmon Association le 4 avril au Musée canadien de l’immigration du Quai 21, à Halifax.

Le prix T.B. ‘Happy’ Fraser de la FSA est le prix canadien le plus prestigieux dans le domaine de la conservation du saumon. Il est remis annuellement depuis 1975. M. Fraser est un ancien président et directeur général de la Atlantic Salmon Association, organisme prédécesseur de la FSA. Il a été l’un des premiers à sonner l’alarme sur la pêche commerciale au large du Groenland qui récoltait plus de 2 700 tonnes de saumons sauvages de l’Atlantique au début des années 1970.

30

Renseignements :
Charles Cusson - FSA

Tél. : ‭514 926-1412‬‬‬
ccusson@asf.ca

More Posts

May 30, 2019
May 30, 2019
April 5, 2019
March 29, 2019